Châtaigneraies et murs secs

Les châtaigniers séculaires formant la forêt de châtaigneraies marquent le territoire avec les murs en pierres sèches qui soutiennent de très nombreuses terrasses. La châtaigne a été pour des centaines d’années, un aliment vital pour la subsistance de la population. On plantait et ensuite l’on taillait régulièrement seulement une centaine de châtaigniers par hectare permettant ainsi une exploitation optimale du terrain. La remise en état de la forêt avec la mise en demeure de jeunes plants, le maintien de l’espèce autochtone au moyen de greffes ainsi que le fauchage annuel des prés permetteront à nouveau une exploitation à but agricole. De même que la reconstruction de nombreux murs en pierres sèches, écroulés et instables, sera déterminante pour redonner de la stabilité aux terrasses et recréer ainsi un équilibre sain entre la flore et la faune.

      

      

Retour à la carte