Séchoir

Il s’agissait normalement d’une petite construction isolée où l’on y séchait les châtaignes afin de les conserver pendant une
longue durée. Les châtaignes étaient disposées sur un treillis situé juste au-dessus de l’architrave de la porte et venaient ensuite séchées pendant diverses semaines à petit feu. Une fois les châtaignes séchées, on les mettait dans de robustes sacs que l’on battait énergiquement afin de les débarrasser de leur écorce.

      

Retour à la carte